Miniaturiste

Cela faisait longtemps que je voulais lire ce livre. Je suis amoureuse des Pays-Bas où j’ai vécu deux ans pendant mes études. Ajoutez à cela une plongée dans l’histoire, le charme des voyages, un mariage (j’ai un cœur de midinette) et des secrets obscurs, Miniaturiste ne pouvait que me plaire. À l’automne 1686, Petronella, 18 … Lire la suite Miniaturiste

L’Autre qu’on adorait

Difficile de parler de ce livre. Je n’ai pas aimé, mais il ne m’a pas laissé indifférente. Pas facile d’expliquer ce paradoxe ! L’Autre qu’on adorait démarre par le suicide de Thomas Bulot, trente-neuf ans, professeur à l’université aux États-Unis, meilleur ami de l’autrice. Dans une tentative de compréhension (un déversoir de sa culpabilité – … Lire la suite L’Autre qu’on adorait

L’Amie prodigieuse, clap de fin

Je me suis sentie bien seule quand j’ai refermé L’Enfant perdue, dernier tome de la saga L’Amie prodigieuse, best-seller mondial (deux millions de ventes rien qu’en France) écrite par la mystérieuse Elena Ferrante. Pendant deux mille pages, durant trois ans, Lila et Lénu m’ont accompagnée. De Naples à Florence, des pupitres de l’école aux salles d’accouchement, … Lire la suite L’Amie prodigieuse, clap de fin

Tiens ferme ta couronne #RL17

Une déception littéraire n’arrivant jamais seule, après Les Fantômes du vieux pays, c’est la déconvenue, la débandade même, avec Tiens ferme ta couronne. J’y ai cru, je me suis accrochée (certains avis me conseillant de poursuivre, que le meilleur était à venir, que c’était un livre génial), j’ai persévéré, j’ai lutté même. En vain.  Je … Lire la suite Tiens ferme ta couronne #RL17

Les Fantômes du vieux pays #RL17

Nathan Hill, auteur outre-Atlantique qui « excelle dans l’art d’être génial », publie son premier roman (qu’il a mis dix ans à écrire) Les Fantômes du vieux pays, « LE grand roman américain des deux dernières décennies ». Citations respectives de John Irving et du New York Times. Rien que ça. Et pourtant, je suis difficilement … Lire la suite Les Fantômes du vieux pays #RL17

L’Étranger

J’ai entamé l’Étranger sans aucun a priori, sans même connaître l’histoire ni le contexte. Rien. Le fameux incipit « Aujourd’hui, maman est morte. Ou peut-être, hier je ne sais pas. » m’a aussitôt propulsée dans les pensées insignifiantes du narrateur, servies par une écriture blanche, sujet-verbe-complément, très simpliste mais diaboliquement percutante. De premier abord, j’ai été déroutée par l’écriture, par … Lire la suite L’Étranger

Dans le jardin de l’ogre

Dans le jardin de l’ogre fait partie de ces livres dont on a du mal à se défaire. Il a laissé derrière lui un sillon dérangeant, que j’aimerais évacuer d’un haussement d’épaules. Une lecture/gifle portée par une écriture percutante, qui ne cède pas à la moralisation ni ne tombe dans la vulgarité. « Elle voudrait n’être qu’un objet … Lire la suite Dans le jardin de l’ogre

L’Amie prodigieuse, ou la Ferrantemania

Faire plus longtemps la sourde oreille au phénomène « L’Amie prodigieuse » de Elena Ferrante aurait été difficile. A moins de vivre dans une grotte. Heureusement ! Car ce livre vient de rejoindre mon panthéon livresque. J’avoue que les premières pages de L’Amie prodigieuse furent difficiles. J’ai douté (un instant) du bien-fondé des avis. Pas longtemps. Il … Lire la suite L’Amie prodigieuse, ou la Ferrantemania

Opération Sweet Tooth

Depuis la lecture de son roman Atonement et la découverte de sa maîtrise d’écriture et sa dissection toujours juste des sentiments, Ian McEwan fait partie de mes auteurs chouchous… Quand j’ai vu la sortie de ce nouveau roman, avec une quatrième de couverture plus qu’alléchante, je n’ai pas hésité une seconde… En Grande-Bretagne, au début des … Lire la suite Opération Sweet Tooth

Plonger

♥♥♥♥ – 4/5 J’avais lu ici et là sur la toile des critiques du roman de Christophe Ono-Dit-Biot qui m’avaient séduites, et j’ai eu raison de les écouter. « Ils l’ont retrouvée comme ça. Nue et morte. Sur la plage d’un pays arabe. Avec le sel qui faisait des cristaux sur sa peau.» Un homme … Lire la suite Plonger