Le Suspendu de Conakry

Jean-Christophe Rufin revient avec un roman inattendu, Le Suspendu de Conakry, loin de ses récits habituels, romanesques et historiques (que personnellement, j’adore) : une enquête policière menée par l’adjoint du Consul de France à Conakry. Le premier tome d’une trilogie (gniiii j’ai hâte). 4e de couverture : Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de … Lire la suite Le Suspendu de Conakry

Rêves oubliés

Je continue ma découverte de l’œuvre de Léonor de Récondo, qui avait illuminé mon été avec son Pietra Viva. Si vous n’avez encore jamais lu cette autrice, foncez ! C’est de l’or en barre, c’est sublime ! Mes avis sur Amours et Point Cardinal, vous n’aurez que l’embarras du choix. J’ai donc lu Rêves oubliés, son … Lire la suite Rêves oubliés

L’Autre qu’on adorait

Difficile de parler de ce livre. Je n’ai pas aimé, mais il ne m’a pas laissé indifférente. Pas facile d’expliquer ce paradoxe ! L’Autre qu’on adorait démarre par le suicide de Thomas Bulot, trente-neuf ans, professeur à l’université aux États-Unis, meilleur ami de l’autrice. Dans une tentative de compréhension (un déversoir de sa culpabilité – … Lire la suite L’Autre qu’on adorait

L’Amie prodigieuse, clap de fin

Je me suis sentie bien seule quand j’ai refermé L’Enfant perdue, dernier tome de la saga L’Amie prodigieuse, best-seller mondial (deux millions de ventes rien qu’en France) écrite par la mystérieuse Elena Ferrante. Pendant deux mille pages, durant trois ans, Lila et Lénu m’ont accompagnée. De Naples à Florence, des pupitres de l’école aux salles d’accouchement, … Lire la suite L’Amie prodigieuse, clap de fin

La Guerre des mondes

Eloignons-nous un peu de la rentrée littéraire 2017 pour découvrir un classique britannique, un joyau de science-fiction : La Guerre des mondes de H.G. Wells, publié en 1898. En 1894, des astronomes sont témoins d’une activité étrange sur la planète Mars, qui ressemble à l’éruption d’un volcan ou à une explosion de gaz. La Terre … Lire la suite La Guerre des mondes

Sucre noir #RL17

Voici un livre qui détonne parmi les 581 titres de la rentrée littéraire. Sucre noir de Miguel Bonnefoy est un roman particulier, une espèce de conte fabuleux, où l’on chasse des trésors oubliés, où l’on découvre les légendes de pirates des Caraïbes (mais pas de Johnny Depp à l’horizon). (Oui je sais, elle était facile). … Lire la suite Sucre noir #RL17

Pietra Viva

Note : ♥♥♥♥♥ Aja(r) d’or Pareil au soleil cet été, ce roman m’a prise par surprise. J’avais emprunté Pietra Viva, de Leonor de Recondo, par hasard, à la bibliothèque, sans connaître le contenu ni vraiment son auteur, sauf de (bonne) réputation. (comme quoi le hasard fait vraiment bien les choses.) Je ne m’attendais à rien. Comme … Lire la suite Pietra Viva

Le Gang des rêves

Note : ♥♥♥♥♡ Beaucoup Aymé Profitant d’un formidable bouche-à-oreille, voire même d’un véritable complot de lectrices conquises dithyrambiquant sur les réseaux sociaux, Le Gang des rêves de Luca Di Fulvio a rejoint ma Pile-À-Lire de l’été. Tant mieux ! Je ne regrette pas d’avoir succombé à la difulviomania ! Ce premier roman étonne par sa maîtrise, la … Lire la suite Le Gang des rêves

La Passe-miroir

Difficile, quand on est, comme moi, fan de – en vrac – magie, de Harry Potter, de fantastique, d’Histoire, de Robin Hobb et son Assassin Royal, de super-pouvoirs et d’imaginaire, de passer outre le phénomène littéraire jeunesse de ces deux dernières années, j’ai nommé : La Passe-Miroir. J’avais lu Les fiancés de l’hiver, premier tome … Lire la suite La Passe-miroir

Fendre l’armure

Autre titre d’article envisagé pour cette chronique : « Le grand déballage sur Anna Gavalda et moi, ou comment j’ai rompu avec mon premier amour livresque ». Parce que, oui, il y avait une relation forte entre Anna Gavalda et moi. Seulement la première ne le savait pas, je n’étais qu’une parmi ses lectrices, et malheureusement la … Lire la suite Fendre l’armure

Du bonheur de lire #1

“Mais ne lisez pas, comme les enfants lisent, pour vous amuser, ni comme les ambitieux lisent, pour vous instruire. Non. Lisez pour vivre. Faites à votre âme une atmosphère intellectuelle qui sera composée de l’émanation de tous les grands esprits.” Gustave Flaubert