Sucre noir #RL17

sucre noir 2Voici un livre qui détonne parmi les 581 titres de la rentrée littéraire. Sucre noir de Miguel Bonnefoy est un roman particulier, une espèce de conte fabuleux, où l’on chasse des trésors oubliés, où l’on découvre les légendes de pirates des Caraïbes (mais pas de Johnny Depp à l’horizon). (Oui je sais, elle était facile).

4e de couverture : « Dans un village des Caraïbes, la rumeur d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du légendaire capitaine Henry Morgan, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre, qui rêve à d’autres horizons. Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. »

(Note : ♥♥♥♥♡ Beaucoup Aymé)

Ce roman m’a beaucoup plu. L’écriture est très juste, poétique. Exquise. Les personnages sont si vivants qu’on s’attendrait presque à les voir sortir de leurs caractères d’imprimerie. L’auteur nous transporte avec facilité sur le radeau de son imagination, il sait trouver les mots parfaits pour nous envoûter.

C’est un roman sur la recherche du bonheur. Bonheur qui n’est pas forcément celui que l’on croit. Sur la poursuite de ses rêves. Rêves que la vie peut rendre de plus en plus lointains. Presque poussiéreux. Et un roman sur la résignation. Celles des hommes plutôt, car dans ce livre, les femmes ne s’avouent jamais vaincues. C’est un roman sur la vie, sa simplicité, ses hauts et ses bas, ses renoncements et ses aspirations.
C’est aussi, et peut-être avant tout, un magnifique portrait de deux femmes fortes, belles et courageuses.

« Le souvenir d’un long chagrin faisait pencher ses paupières jusqu’à la moitié de l’œil. »

Des personnages et un univers qui m’ont rappelé la prose de Carole Martinez (notamment Cœur cousu, avec sa galerie de personnages féminins si forts).

Un excellent moment de lecture. Une très belle découverte. Un auteur à suivre !


4 réflexions sur “Sucre noir #RL17

  1. J’ai terriblement envie de lire Le voyage d’Octavio dont je n’ai lu que du bien, mais Sucre noir aussi me tente beaucoup. J’attends patiemment sa sortie en poche.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s