L’Autre qu’on adorait

Difficile de parler de ce livre. Je n’ai pas aimé, mais il ne m’a pas laissé indifférente. Pas facile d’expliquer ce paradoxe ! L’Autre qu’on adorait démarre par le suicide de Thomas Bulot, trente-neuf ans, professeur à l’université aux États-Unis, meilleur ami de l’autrice. Dans une tentative de compréhension (un déversoir de sa culpabilité – … Lire la suite L’Autre qu’on adorait