L’ Anglaise d’Azur

J’ai passé un très agréable moment en compagnie d’Anna Atkins, contemporaine de Jane Austen, Keats et de la reine Victoria, femme étonnante et attachante, botaniste passionnée. Curieuse et amoureuse de la nature, elle sera une pionnière de l’utilisation de la photographie, notamment les cyanotypes, pour ses ouvrages illustrés de botanique. L’atmosphère du livre m’a rappelé … Lire la suite L’ Anglaise d’Azur

Bakhita

Il était temps. Temps que je lise Bakhita, le roman de Véronique Olmi, paru en septembre 2017, grand favori de la rentrée littéraire, qui a raflé le prix Fnac et le jeune Prix des blogueurs littéraires et figurait dans les finalistes de nombres de prix (dont le Goncourt). Bref, il était temps. À la bibliothèque, … Lire la suite Bakhita

Évariste

Je retrouve avec plaisir la plume de François-Henri Désérable, dont j’avais adoré Un Certain M. Piekielny. C’est un auteur qui prend plaisir à fouiller le passé, à lire entre les lignes des vies de grands hommes pour en extraire une atmosphère, un destin, qu’il compose en pointillés, qu’il complète de recherches, qu’il fait renaître. Magistral. … Lire la suite Évariste

Rêves oubliés

Je continue ma découverte de l’œuvre de Léonor de Récondo, qui avait illuminé mon été avec son Pietra Viva. Si vous n’avez encore jamais lu cette autrice, foncez ! C’est de l’or en barre, c’est sublime ! Mes avis sur Amours et Point Cardinal, vous n’aurez que l’embarras du choix. J’ai donc lu Rêves oubliés, son … Lire la suite Rêves oubliés

L’Autre qu’on adorait

Difficile de parler de ce livre. Je n’ai pas aimé, mais il ne m’a pas laissé indifférente. Pas facile d’expliquer ce paradoxe ! L’Autre qu’on adorait démarre par le suicide de Thomas Bulot, trente-neuf ans, professeur à l’université aux États-Unis, meilleur ami de l’autrice. Dans une tentative de compréhension (un déversoir de sa culpabilité – … Lire la suite L’Autre qu’on adorait

Nos richesses #RL17

Je poursuis ma découverte de la rentrée littéraire avec le roman Nos Richesses de Kaouther Adimi, qui a reçu le Prix Renaudot des Lycéens hier. (Mon avis : ♥♥♥♡♡ Char ment) L’auteure tisse le destin d’une librairie, celle de Les Vraies Richesses, fondée par Edmond Charlot en 1935 et qui découvrit Albert Camus, correspondait avec Giono … Lire la suite Nos richesses #RL17

Légende d’un dormeur éveillé #RL17

Mon avis : ♥♥♥♥♡ Beaucoup Aymé Voilà un livre épatant ! Légende d’un dormeur éveillé est un roman mémorable sur Robert Desnos, surréaliste, fervent adepte de l’écriture automatique et de l’hypnose. Insatiable curieux qui voulait explorer les confins de la création littéraire, aller au-delà de la réalité. Le lecteur suit, accroché, arrimé aux pages, cet homme … Lire la suite Légende d’un dormeur éveillé #RL17

La Petite Danseuse de quatorze ans #RL17

En cette rentrée littéraire 2017, Camille Laurens s’attaque au mystère de la Petite Danseuse de quatorze ans de Edgar Degas, œuvre magistrale, universelle, significative etc. Camille Laurens ne signe pas une biographie, ni une histoire romancée, plutôt une investigation sur le modèle, l’artiste, leur rencontre. Elle mène une enquête sur l’époque, les mœurs, les conditions … Lire la suite La Petite Danseuse de quatorze ans #RL17

Gabriële #RL17

Difficile de faire une sélection parmi la profusion des nouveaux titres de la rentrée littéraire, surtout que beaucoup me font envie ! J’ai préparé ma wishlist, qui atteint sobrement 31 livres, mais cela peut évoluer (merci La Grande Librairie et Instagram). Bref, tout ça pour vous dire, qu’aujourd’hui, j’inaugure mes chroniques de la rentrée littéraire … Lire la suite Gabriële #RL17

Par amour

Si vous ne savez pas encore quels livres accompagneront votre été, en voici déjà un qui, d’autorité, devrait absolument rejoindre votre valise. Par amour de Valérie Tong Cuong est un magnifique roman choral, superbement exécuté, qui explore les incroyables destins croisés d’une famille havraise lors de la Seconde Guerre mondiale. Ce qui est fascinant dans ce … Lire la suite Par amour

Tu me vertiges

Plongez au cœur de Paris, ville lumière où scintillent Sartre, de Beauvoir, Gallimard et Camus – entre autres – pendant les ténèbres de 39-45, jusqu’à ce petit matin du 6 juin 1944, qui sonne le glas de la guerre, mais qui est surtout le commencement d’une histoire d’amour passionnelle entre Albert Camus, l’écrivain, le journaliste, le … Lire la suite Tu me vertiges