L’ Anglaise d’Azur

anglaise

J’ai passé un très agréable moment en compagnie d’Anna Atkins, contemporaine de Jane Austen, Keats et de la reine Victoria, femme étonnante et attachante, botaniste passionnée. Curieuse et amoureuse de la nature, elle sera une pionnière de l’utilisation de la photographie, notamment les cyanotypes, pour ses ouvrages illustrés de botanique.

L’atmosphère du livre m’a rappelé Miss Charity de Marie-Aude Murail (que je vous conseille très très fortement, un délice !). Deux femmes dans un monde d’hommes qui s’émancipent et vivent dans leur passion, vivent dans leur art. J’ai aimé suivre cette amoureuse de la nature, j’ai frémi en même temps qu’elle devant les premiers émois de l’amour et leurs incertitudes, j’ai parcouru la campagne à ses côtés, cueillant plantes et fleurs pour ensuite les presser dans son herbier.

Cependant, j’ai souvent eu l’impression de lire une éphéméride des années qui défilent, comme un fast forward de son journal. Oui la mise en situation dans le siècle est intéressante, voire nécessaire, car elle nous plonge dans ce siècle qui découvre, étudie, expérimente et va d’inventions scientifiques en révolution industrielle. C’est le siècle de Darwin, de Daguerre, de Talbot, cela bout et cela frémit.

Toutefois, à la longue, cela m’a lassée et l’ennui est apparu. J’ai eu l’impression de perdre mon lien intime avec Anna Atkins, je n’entendais plus sa voix intérieure, parasitée par le fracas du temps qui passe. Je n’ai plus que suivi son histoire comme une spectatrice qui regarde par la fenêtre. C’est vraiment dommage car l’écriture est belle, fluide et toujours renouvelée. Avec des notes de poésie qui ne sonnent jamais faux. Même si les (nombreuses) descriptions de personnages auraient mérité davantage de finesse.

Merci à Gabrielle de Lassus Saint-Geniès d’avoir mis en lumière cette femme d’exception, qui a marqué son temps et été injustement oubliée. Merci à Babelio et aux éditions Erick Bonnier pour cette lecture à l’occasion de l’Opération Masse Critique.


Une réflexion sur “L’ Anglaise d’Azur

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s