Les Apparences

♥♥♥♥ – 4/5 Auteure conseillée à de nombreuses reprises par mon entourage, j’avais découvert Les Lieux Sombres qui m’avait à la fois envoutée et dérangée. Aujourd’hui je fais une pause dans la rentrée littéraire et je découvre ce polar couronné du prix des Lectrices ELLE. Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, … Lire la suite Les Apparences

Drood

♥♥ – 2/5 Ce livre m’intriguait depuis quelques temps. C’est l’éloge du libraire de Terminus Polar qui m’a décidé à l’acheter. Le 9 juin 1870, Charles Dickens meurt, laissant  inachevé Les mystères d’Edwin Drood, roman policier avant l’heure. Il n’a pu écrire que six épisodes sur les douze prévus. Cinq ans plus tôt, Dickens était miraculeusement sorti indemme d’un dramatique … Lire la suite Drood

La vérité sur l’affaire Harry Quebert

Ce roman est la surprise de la rentrée avec plusieurs prix à son actif et des critiques très différentes : certaines crient au génie, d’autres sont plus circonspectes. À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il … Lire la suite La vérité sur l’affaire Harry Quebert

On the road to Manderley

Rebecca, Rebecca, Rebecca… Ce prénom bourdonne dans mes oreilles à force de l’avoir entendu dans le livre… « Dès les premières heures à Manderley, somptueuse demeure de l’ouest de l’Angleterre, le souvenir de celle qu’elle a remplacée s’impose à la jeune femme que vient d’épouser Maxim de Winter. Rebecca, morte noyée, continue d’exercer sur tous une … Lire la suite On the road to Manderley

La dame en blanc, machiavélique à souhait

Dernière cueillette dans mon jardin : La Dame en Blanc, de Wilkie W. Collins, éditions Phébus, année de publication originelle 1860. Dans la fournaise de l’été, en ce milieu du XIXe siècle, William Hartright, jeune professeur de dessin émérite, s’apprête à quitter Londres pour enseigner l’aquarelle à deux jeunes filles de l’aristocratie, dans le Cumberland. … Lire la suite La dame en blanc, machiavélique à souhait