Point Cardinal #RL17

Depuis ma découverte cet été de sa plume unique, Léonor de Récondo fait partie de mes écrivains favoris. Impossible donc de ne pas lire son dernier titre Point Cardinal, sorti à l’automne. Je l’ai même acheté dans une librairie, moi qui ne jure que par la bibliothèque, c’est dire mon engouement, qui confine à la groupie.

leonor
Avis : ♥♥♥♥♡ Beaucoup Aymé
Ça sera donc le tiercé gagnant pour Léonor de Recondo qui, après Pietra Viva et Amours, m’enchante une fois de plus.

Laurent est marié à Solange, son amour de lycée. Ils sont heureux, ont deux enfants : Thomas, 16 ans et Claire, 13 ans. Sur le papier, tout est beau, tout va bien. Oui mais voilà, Laurent a mal à son corps. Il a mal partout. Il sent que son corps le lâche, qu’il faut qu’il l’écoute. Il se sent, il se sait, il se veut femme. Chaos. Désordre.
Avec finesse et poésie, Léonor de Récondo explore les nombreuses répercussions de ce changement, interroge les différents protagonistes entraînés malgré eux dans ce bouleversement. Elle va au fond des choses, au cœur des émotions, là où se trouve la vérité nue.

« Tout nous pousse à nous déterminer. À le faire haut et fort. Décliner son identité. Je suis indéterminée, mon corps est un compromis. »

Ça se lit vite (1h30 pour moi). J’ai été happée dans le tourbillon des émotions que Léonor de Récondo apprivoise avec tant de grâce. Rien n’est vulgaire. Ça prend aux tripes, ça remue, ça résonne.
Au-delà de Laurent qui devient Lauren, Léonor de Récondo interroge surtout notre rapport à notre corps, à notre vie, à soi. Car la question universelle demeure : Sommes-nous extérieurement la personne que nous estimons être à l’intérieur ? C’est une quête de soi, de son identité. C’est rendre justice au moi, caché derrière l’enveloppe charnelle, perdu dans le fracas du monde, noyé sous les habitudes, oublié par la routine et délaissé par le mode pilote automatique.

Un roman lumineux sur le courage d’être soi, éclairé par une écriture magnifique. Incontournable. 

J’ai eu la chance de rencontrer Léonor de Recondo lors d’une soirée organisée par la Librairie Coiffard à Nantes. L’écouter raconter son livre, ses personnages, la construction du récit était passionnant, et pouvoir échanger quelques mots (tétanisée, j’étais) avec elle reste un souvenir fort (et mon premier) de ma vie de lectrice.


Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s