Par amour

Si vous ne savez pas encore quels livres accompagneront votre été, en voici déjà un qui, d’autorité, devrait absolument rejoindre votre valise.

paramour
Source photo

Par amour de Valérie Tong Cuong est un magnifique roman choral, superbement exécuté, qui explore les incroyables destins croisés d’une famille havraise lors de la Seconde Guerre mondiale.

Ce qui est fascinant dans ce roman, outre la merveilleuse écriture qui charme d’une page à l’autre, la fluidité et la justesse des mots qui sont venus, depuis, fleurir mon carnet de citations, outre l’époque charnière passionnante d’une France qui ne peut se résigner à la défaite (le roman débute en 1940 au moment de la Débâcle), qui ne peut accepter l’arrivée de ces nazis qui prennent le contrôle, une France déchirée entre son obéissance au Père de la Patrie et son élan de résistance face à l’oppresseur, outre le destin désolant de ces Havrais, tiraillés entre la joie de la libération et le désespoir de voir leur chère ville réduite à un champs de ruine par les bombes alliées, ce qui est fascinant donc, ce sont les personnages, et quels personnages ! Si entiers et complexes tout en restant familiers, surprenants quand ils prennent la parole après avoir évolué pendant plusieurs chapitres dans l’ombre, si différents les uns des autres, chacun ayant sa voix propre, et qui, en dépit des cartes de rationnement, de la tuberculose, des bombes, de la guerre, malgré tout cela, se réveillent, chaque matin, portés par le souvenir de l’amour qu’ils ont partagé. Celui d’avant la guerre. Celui du temps du bonheur et de la certitude d’un avenir. Car, dans ces épreuves-là, on ne tient debout que par amour.

Je vous laisse avec cette phrase de Victor Hugo, citée dans le roman, qui est à l’image de ce roman lumineux et très réussi :
« La vérité est comme le soleil. Elle fait tout voir et ne se laisse pas regarder. »

À placer illico dans votre valise donc, entre les maillots de bain et le gilet-on-sait-jamais-sil-fait-froid-y-a-plus-de-saisons-ma-bonne-dame. Ma chronique ne fait pas justice à ce magnifique livre !


Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s