Neverland #RL17

neverlandMon avis : ♥♥♥♥♥ Aja(r) d’or

Pépite de la rentrée littéraire, Neverland est une ode à l’enfance, « un retour au pays de l’enfance, un irrésistible voyage vers ces hauts territoires perdus que nous portons tous en nous ». Pauvre livre tant corné par tous les passage qui m’ont plu !

Neverland, c’est quelques heures de bonheur assuré. Un livre qui devrait être remboursé par la sécurité sociale pour ses nombreux bienfaits. Timothée de Fombelle livre un véritable hymne à l’enfant que nous avons tous été, à la préciosité de garder intact, de chérir et de cultiver ce brin de folie, d’innocence, de magie, de créativité, d’imaginaire pour rester étonné et le cœur ouvert, toujours.

« Car je cherchais l’enfance entière. Celle qui s’attrape et bouge entre les mains, celle bien vivante avec les coudes pointus, avec le ventre retourné quand les parents se disputent, celle qui voit les paysages dans les fissures du plafond, celle qui brûle ses yeux à regarder le soleil, celle qui se coupe en tranchant de l’herbe, celle qui espère assez de neige pour bloquer à jamais la route du retour. »

Le fond est excellent, mais la forme l’est tout autant. Grâce à la plume magique de cet écrivain, à ses mots magnifiques, à sa justesse de chaque instant, sa poésie. Donner vie et corps à une chose aussi abstraite que l’enfance, transformer le lecteur en trappeur accompagné de son fidèle cheval pour rejoindre ce pays oublié, quitté, perdu (la deuxième à droite puis tout droit jusqu’au matin), c’est un vrai coup de maître.

« Cela commence toujours ainsi. On fait semblant d’être grand. Et, dans le meilleur des cas, je crois, on fera semblant toute sa vie. »

Du bonheur en barre, je vous dis !


Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s