Chère Mrs Bird

bird

Oups, voilà que le joli pluvieux mois de mai est bien entamé, je n’ai pas vu le temps filer, avec les vacances et les jours fériés !
Il est donc grand temps de partager avec vous ma nouvelle lecture, celle de Chère Mrs Bird de AJ Pearce, lue dans le cadre du Masse Critique de Babelio, que je remercie beaucoup.

Présenté comme le digne successeur du Cercle littéraire des amateurs d’Épluchures de Patate (que j’avais beaucoup aimé ici), ce roman met en scène Emmy, jeune londonienne pendant la Seconde Guerre mondiale, qui rêve de devenir reporter de guerre, partir sur le front et braver tous les dangers.
Mais pour le moment, sa mission se cantonne à répondre au courrier des lectrices d’un magazine féminin poussiéreux et conservateur, dont la rédactrice en chef n’est autre que Mrs. Bird, tyran sur talons, qui a des idées bien arrêtées sur les sujets autorisés à figurer dans son magazine. Les questions intimes ou morales, les problèmes amoureux, les opinions politiques finissent toujours à la poubelle, au grand dam d’Emmy qui a envie d’aider ces jeunes femmes. Y parviendra-t-elle ?

L’immersion dans Londres, ravagée par les bombes du Blitz, l’atmosphère tendue, le courage des habitants qui continuent de défier le destin chaque jour, est particulièrement réussie. Le livre est très instructif, notamment sur le service, entièrement bénévole, des pompiers ou le quotidien des Londoniens pendant cette période. Certains passages sont franchement drôles, la pincée de british humor est la bienvenue.

Cependant, je dois avouer que je n’ai pas accroché au personnage d’Emmy qui ne m’a pas convaincue. Pour moi, elle manque de cohérence et de profondeur. Elle est trop lisse et son embrouille incompréhensible avec sa meilleure amie n’est pas crédible pour deux sous. La tournure que prend l’histoire m’a beaucoup déçue.

Allez ! Cela reste une lecture sympathique qui, sous des allures gentillettes, aborde des thèmes universels et fondamentaux : l’amitié, la générosité et la place de la femme dans la société (et tout le chemin qu’elle a parcouru depuis 1940).
Mais, n’en déplaise à l’éditeur et son pitch marketing, on est quand même loin du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates !

Vous l’avez lu ? Vous avez aimé ? Si cette période de l’histoire vous intéresse, je vous conseille les superbes Black-out et All Clear de Connie Willis, où des historiens voyagent dans le temps pour se retrouver à Londres durant le Blitz. Passionnant, génial, haletant !

Sur ce, bonnes lectures et à la semaine prochaine !


3 réflexions sur “Chère Mrs Bird

    1. Ah zut ! Mais tu sais, les goûts et les couleurs… il ne faut pas que mon avis mitigé te fasse passer à côté d’une lecture qui te plaira peut-être !

    2. En tout cas je vois dans ta critique des détails qui m’irritent aussi dans ma lecture… donc je saurai être patiente en attendant de le croiser en bibliothèque, au pire.

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s