Babylone

Vous cherchez un roman charmant ? Doux mais décalé ? Ambigu ? Où un meurtre est moins grave que de laisser sans eau les mimosas du balcon ?
Alors, faites comme moi, plongez avec délice dans Babylone, de Yasmina Reza, prix Renaudot 2016.

babylone

Avec son regard attendri mais acéré, Yasmina Reza accompagne le lecteur chez Elizabeth, parisienne des beaux quartiers désœuvrée, voire désabusée, à l’occasion d’une petite fête sans prétention avec amis et voisins. Cette soirée et les évènements qui en découleront seront le tournant du livre, et l’électrochoc qui réveillera Elizabeth de sa vie tranquille, sans surprise.
La construction est remarquable, on se laisse guider avec plaisir, entre l’excellente écriture – tout en finesse – et le suspense, intelligent et subtil, qui maintient le lecteur en alerte.
Ce livre mélancolique, qui se lit à pas feutrés, propose un portrait touchant de cette génération dépassée par l’âge, pas encore vieille mais plus très jeune, qui, pour se sentir exister, est prête à toutes les audaces, même illégales.

Il s’agit de ma première lecture de Yasmina Reza, et j’ai été conquise. Ce livre m’a prise par surprise, car il semble sans prétention mais laisse derrière lui un excellent moment de lecture.


Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s