Cette année, je résiste à la rentrée littéraire.

Cette année, je résiste à la rentrée littéraire.

img_5927

J’ai beau baver devant les vitrines des librairies, je résiste. Je note, sur un petit calepin, tous les livres qui me font envie, une liste qui s’allonge au fur et à mesure.
Je résiste. Car ma pile de livres à lire est vertigineusement grande. Cela ne peut plus durer. Il faut libérer de la place sur les étagères, lire – enfin-ce roman acheté il y a 6 ans chez un bouquiniste de Paris. Ce livre-cadeau offert pour mon anniversaire, qui a l’air palpitant, mais jamais là tout de suite, maintenant. Et tous les autres qui attendent, en prenant la poussière.

Je résiste donc. Pas de rentrée littéraire. C’est frustrant. J’avais pourtant beaucoup aimé le précédent roman de Karine Tuil. Et celui de Serge Joncour. J’aimerai bien découvrir ce phénomène qu’est « Petit Pays » de Gael Faye. Je regarde avec envie les chroniques, les commentaires sur les sorties, me fais une idée sur les futurs prix, les coqueluches 2016, les habitués, les romans surprise, les déceptions.

Promis, je ne raterai pas la prochaine rentrée littéraire… nous serons prêtes, moi et mes étagères désencombrées.


6 réflexions sur “Cette année, je résiste à la rentrée littéraire.

  1. Ah comme je te comprends, moi je vais arrêter d’aller à la bibliothèque ma pile de livres à lire est trop haute, sans parler de ma liste « to read » ! Et en plus de tous ceux que tu cites, Jim Fergus vient de sortir la suite de 1000 femmes blanches !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s