L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA

♥♥♥ – 3/5

Le titre, on ne peut plus évocateur, est à l’image du livre : rocambolesque et loufoque !

fakirL’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, c’est une aventure rocambolesque et hilarante aux quatre coins de l’Europe et dans la Libye postkadhafiste, une histoire d’amour plus pétillante que le Coca-Cola, mais aussi le reflet d’une terrible réalité : le combat que mènent chaque jour les clandestins, ultimes aventuriers de notre siècle. Un roman dont le titre peut à lui seul provoquer des insuffisances respiratoires chez ceux qui tentent de le prononcer d’une seule traite !

D’une écriture simple et drôle, Romain Puértolas conte les tribulations d’un fakir indien en Europe, à la découverte d’un continent aux antipodes culturelles de son Inde natale. Venu acheter un lit pour fakir chez Ikea à Paris, ses aventures le conduiront en Angleterre (en camion), en Espagne (en avion), à Rome (dans la malle Vuitton de Sophie Morceau) et en Libye (en montgolfière). Avec ce livre anti-morosité, le lecteur s’amuse des situations cocasses de notre héros Ajatashatru Lavash (prononcez J’attache ta charrue, la vache).

« alors, un lit à clous Kisifrötsipik spécial fakir en petit pin suédois, avec hauteur de clous (inoxydables) ajustable. Quel coloris ?
– Que proposez-vous ?
– Rouge puma, bleu tortue ou vert dauphin. »

Certes, l’histoire n’est pas crédible pour un sou, mais avec un titre pareil, qui s’y attend ? Ce conte aux accents initiatiques, léger, sans prétention (soyons clair, l’histoire ne casse pas trois pattes à un canard, mais cela reste très agréable), m’a fait voyager et rire. Et parfois, c’est juste ce dont on attend d’un livre.

PS : j’ai lu quelques (mauvaises) critiques sur le côté moralisateur mielleux de l’immigration clandestine. Je n’ai pas ressenti cet aspect condescendant et bien-pensant. Pour moi, ce livre est avant tout une fable à ne pas prendre au sérieux.

Livre lu dans le cadre du
Challenge Rentrée Littéraire 2013.
-> 9/6
logorl2013


Une réflexion sur “L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire IKEA

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s