La dernière fugitive

♥♥♥♥ – 4/5

Depuis « La Jeune fille à la perle », je ne manque pas de lire un nouveau roman de Tracy Chevalier dont j’aime beaucoup la plume et l’univers.

dernierefugiQuand Honor Bright se décide à franchir l’Atlantique pour accompagner, au cœur de l’Ohio, sa sœur promise à un Anglais fraîchement émigré, elle pense pouvoir recréer auprès d’une nouvelle communauté le calme de son existence de jeune quaker : broderie, prière, silence. Mais l’Amérique de 1850 est aussi périlleuse qu’enchanteresse ; rien dans cette terre ne résonne pour elle d’un écho familier. Sa sœur emportée par la fièvre jaune à peine le pied posé sur le sol américain, Honor se retrouve seule sur les routes accidentées du Nouveau Monde. Très vite, elle fait la connaissance de personnages hauts en couleur. (Je ne mets pas toute la 4e de couverture car je trouve qu’elle divulgue trop.)

Nous sommes plongés dans l’Amérique des colons, avant la Guerre de Sécession, en compagnie de Honor, jeune émigrée fraîchement débarquée de Grande-Bretagne. Quaker, excellente quilteuse, elle peine à s’adapter dans ce vaste pays où même la flore est différente. De rencontres en mariage, elle essaie de comprendre le fonctionnement de sa communauté, où aider un esclave en fuite peut s’avérer très dangereux.

Ce livre m’a beaucoup plu par différents aspects : les talents de conteuse de Tracy Chevalier donnent vie au Far West des premiers colons, on apprend quantités de choses (mode de vie, qui sont les quakers, ce qu’est un quilt). Elle exprime à merveille cet étonnement et appréhension face à une nouvelle vie, sans repère et sans appui. Les personnages sont riches et vivants. Donovan me faisait beaucoup penser à Rhett Butler 🙂 Les prémices de la Guerre de Sécession sont en filigrane avec la fuite des esclaves vers la liberté des Etats du Nord. Avec le choix de Honor, se pose l’éternelle question de ce que nous aurions fait à sa place, dans de telles circonstances.

Toutefois, de mon statut de femme du 21e siècle, j’ai eu du mal à comprendre certains choix de Honor, qui n’ose pas vraiment s’émanciper du joug de son mari et sa belle-famille.

Hormis cela, j’ai beaucoup aimé le voyage !

Livre lu dans le cadre du
Challenge Rentrée Littéraire 2013.
-> 7/6
logorl2013


2 réflexions sur “La dernière fugitive

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s