Auprès de moi toujours

Qui n’a jamais entendu parler de cet auteur incontournable qu’est Kazuo Ishiguro ? C’est mon premier roman de cet écrivain, que ma mère m’a fortement conseillé. Quelle bonne idée !

« Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes. »

Ce livre me pose problème car je ne sais comment en parler. Il est si différent que je ne trouve pas les mots.
Ce livre est une étude sur l’identité, sur notre place dans la société et de notre avenir.
D’abord, j’ai cru que Hailsham était un « Wisteria Lane », puis une pension privilégiée (comme dans « Le Cercle des Poètes Disparus »). Mais une ombre plane sur cette école : l’enseignement est trop particulier, il y a des gardiens, des ventes bizarres une fois par semaine. Il n’y a pas de parents, peut-être est-ce un orphelinat ?
« Vous êtes des élèves. Vous êtes… spéciaux. Alors vous maintenir en forme, vous maintenir en très bonne forme physique, c’est beaucoup plus important pour chacun de vous que pour moi« 

Cette histoire est dérangeante, car elle nous renvoie une image de la société telle qu’elle pourrait être. Ces vies qui n’en sont pas, des enfants qui grandissent en ignorant ce que leur réserve le destin. Sur le papier, tout cela est bien beau, mais en pratique, en réalité, peut-on demander de tels sacrifices ? Même à des clones ?

Et cette histoire d’amour, charmante et si naïve… Ces deux personnes qui croient que l’amour vont leur permettre d’échapper à leur destin ? Ces deux personnes, même lorsqu’elles savent que rien ne changera, n’ose même pas disparaître pour vivre leur amour. Elles sont tellement conditionnées, lobotomisées, qu’elles restent pour accomplir ce pour quoi elles ont été créées.

Ce livre m’a bouleversé, par son écriture, toute en retenue, en non-dits, en silence qui expriment tellement plus que les mots.
Par ses personnages, agaçants, attachants, uniques.
Par cet épilogue surprenant qui donne un sens à tout le livre.
Magistral. Epoustouflant.

Ps : j’ai vu qu’un film allait sortir bientôt, adapté du roman. Je suis curieuse de voir ce que cela va donner.


4 réflexions sur “Auprès de moi toujours

  1. C’est fou comme deux lecteurs peuvent parfois avoir des avis radicalement différents…
    Et c’est fou comme parfois, deux lecteurs peuvent avoir… EXACTEMENT LE MÊME AVIS ! En lisant ta chronique, j’ai presque eu l’impression de lire mon propre ressenti, mon propre billet…
    Je te rejoins totalement quand tu dis que ce roman est extrêmement difficile à décrire et donc, à chroniquer…J’avais vraiment eu du mal à écrire une chronique, à mettre des mots sur mon ressenti, alors qu’il était très positif…mais ce roman est un OVNI, tellement différent de ce que je lis d’habitude… Je ne regrette absolument pas d’avoir découvert ce roman…Il est extrêmement dérangeant mais mon dieu, quelle lecture ! Il n’a pas cessé de me tourner dans la tête et bien des jours après avoir terminé, j’y pensais encore.
    L’auteur signe là un coup de maître.

    1. Une lecture incroyable, c’est ça ! J’y repense souvent à ce livre, que j’ai lu pourtant il y’a des années… Par contre, je n’ai jamais vu le film ! Toi ?

  2. J’ ai vu le film, il est decevant mais comment rendre cette atmosphere , mysterieuse, inquietante , tous ces sous-entendus et non dits par l’ image ?

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s