Je déconseille…

« Le Portrait » de Pierre Assouline

Pitch : Les murs n’ont pas d’oreille, mais un tableau ? Difficile d’imaginer tout ce qu’une œuvre d’art peut voir et entendre au cours de son existence. Que dirait-elle si elle pouvait témoigner ? ‘La Baronne James de Rothschild’ (1844-1848) est certainement l’un des plus beaux portraits exécutés par Jean-Dominique Ingres. L’épouse du fondateur de la branche française de la dynastie bancaire était une femme brillante qui tenait salon. Elle reçut Chopin, Heine, Rossini, Balzac et tant d’autres, organisa les bals les plus courus de la capitale et tint son rang dans les milieux des Lettres, de l’art et de la politique. Son portrait dit ce qu’il a vécu et témoigne de ce qu’il vit, de ce qu’il voit des attitudes et de ce qu’il perçoit des conversations là où il est accroché.

Je mets la 4e de couverture car elle me semblait prometteuse, mais le contenu l’est beaucoup moins : je n’ai connu que ennui. 300 pages sur la biographie de la famille des Rothschild et leurs relations bancaires. Inintéressant, et tellement loin de ce à quoi je m’attendais.

– « Terre des Oublis » de Duong Thu Huong

Vaste ennui en lisant ce livre. Immobilité et stagnation. Les personnages ne font que s’apitoyer sur leur sort. Je ne comprends pas l’encensement de ce livre, j’ai rarement aussi peu aimé un livre.

« L’Attrape-Cœur » de J.D. Salinger

J’en ai entendu le plus grand bien de cet incontournable de la littérature américaine. Le personnage est tellement empreint de préjugés, à seulement 13 ans, que je lui mettrai bien une paire de claque. Je n’ai pas trouvé son périple new-yorkais digne d’intérêt, et j’ai refermé le livre bien avant la fin, sans regret.

– « Le Dernier Templier » de Raymond Khoury

Alors là, je dis bravo au style minable, à l’histoire tirée par les cheveux, aux phrases abracadabrantesques. Nul de chez nul. Un auteur surfant sur la vague des livres « métaphysico-aventuriers » tels Dan Brown, mais qui  malheureusement ne sait pas écrire. Extrait : « Même pendant qu’on était en train de lui parler, on pouvait oublier ce à quoi il ressemblait » – de la grande littérature.


2 réflexions sur “Je déconseille…

    1. Merci pour ton commentaire ! Je pensais être la seule lectrice à n’avoir pas aimé… Avec toute l’effervescence autour de ce livre ;-)… Incompréhensible !

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s