La pluie, avant qu’elle tombe

Billet d’actualité… Aujourd’hui, le soleil a décidé de rester derrière les nuages…
Assez parlé de météo, fêtons plutôt mon retour tant attendu sur la toile ! Ces quelques mois ont été assez denses au niveau professionnel et personnel ! Cela se calme enfin, je vais pouvoir revenir à mes amours (les livres, of course) !

Commençons donc par ce livre, que j’ai terminé ce matin dans le métro, de Jonathan Coe.
C’est un roman qui m’a rappelé : « Le Goût Des pépins de pomme » , par le thème qu’il aborde. Les secrets de famille. Le décès d’êtres chers. J’ai mieux apprécié ce livre.

« Rosamond vient de mourir, mais sa voix résonne encore, dans une confession enregistrée, adressée à la mystérieuse Imogen. S’appuyant sur vingt photos soigneusement choisies, elle laisse libre cours à ses souvenirs et raconte, des années quarante à aujourd’hui, l’histoire de trois générations de femmes, liées par le désir, l’enfance perdue et quelques lieux magiques. »

Vingt photos égalent vingt chapitres consacrés à la vie de Rosamund, à son amitié tortueuse avec la grand-mère d’Imogen et aux erreurs de la mère d’Imogen… Afin de partager avec Imogen, aveugle, couleurs et visages de chaque photo, Rosemund détaille chaque élément, scrute tous les protagonistes. Et c’est lassant, inintéressant… L’histoire derrière chaque photo est captivante, mais la description de chaque photo est éprouvante… (je ne sais pas pour vous, mais moi quand je lis, plus il y a de détails, moins mon imaginaire se fixe, plus l’image est floue. Je ne peux pas visualiser les petites choses, plus on donne de détails, moins notre imagination est sollicitée, non ? )

Les personnages sont très intéressants et finement brossés. Mais je n’ai ressenti aucune empathie, aucun attachement. Ni pour Rosamund (qui m’a enervée avec son apitoiement sur soi et son côté moralisateur), ni pour Beatrice (une folle furieuse), ni pour sa fille (paumée), ni pour les cousins ou cousines… Personne ne m’a vraiment plu…

J’ai lu ce livre sur la défensive, quelques moment m’ont bien plu mais je n’ai jamais été « touchée », ni par les personnages, ni par l’histoire… j’ai attendu patiement que cela finisse…
Un livre bien écrit, intéressant mais une coquille vide


2 réflexions sur “La pluie, avant qu’elle tombe

  1. Yeah maudapl is back on the web!
    (bon par contre moi qui espérait trouver un super nom de bouquin à lire ben me voilà bien hein! 😉

Un petit mot ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s